Maison Royale de Saint Louis (Saint-Cyr)

Forum RPG au temps de Louis XVI, dans la Maison Royale de Saint Cyr à la veille de la Révolution Française.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Scrounch ! "Mangez des taupes !" Souvenirs... <3 (by Hed)

Partagez | 
 

 Une nouvelle, Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Une nouvelle, Sarah   Mar 22 Juin 2010 - 22:11

J'étais Sarah. J'avais 14 ans et j'étais française. Mes parents étaient français aussi. Je ne me souvenais plus de mon passé. C'était brouillé. Le seul truc que je me souviens, c'était mon arrivée à Versailles après un déménagements. Ces personnes n'étaient pas mes parents. Je le savais. Je n'avais pas la même origine qu'eux. Ils étaient italiens. Moi, je ne me souviens juste que j'ai été receuillie dans cette famille peut aimable et maltraiteuse [si l'on dit bien comme ça...] A chaques bêtises, un coup de fouet. Je n'avais que 12 ans. Un beau jour, on m'a livrée à un endroit sombre, fermé, obscure. J'étais enfermée. Je n'avais rien, pas d'aire à ma disposition, pas de socialité, je n'avais pas de lumière non plus. Je m'étais dit que c'était encore une punition, alors je m'endormais. Je fis un cauchemard et je me réveillais dans une chambre d'infirmerie. Qui m'avait renvoyée là bas? Je ne sais toujours pas. Ce que je sais, c'est que les gens qui m'avaient maltraités pendant 6 ans n'existaient plus à ma vue. L'infirmière était très gentille. Ell m'a gardée pendant deux ans, ce qui était un vrai plaisir. J'étais fragile, agressive, violente, mais il arrivait que je sois plus agréable. De plus en plus souvent d'ailleurs.
Un soir, je me réveille après un cauchemard, et le précédent cauchemard dans la pièce sombre devient réel. J'étais dans un carosse. Il avait l'aire bourgeois. Je ne suportais pas la bourgeoisie, et toujours pas. J'étais du genre paysanne étant petite. Je ne supportais pas la richesse. Je pleignais les pauvres gamins, je ne trouvais pas que se promenner dans un "bidonville", avec des beaux vêtements, des sous, de l'or et autre n'était acceptable. Je ne supportais pas ce genre de chose.
Quand je me réveillais, je sursautais en reprennant mes esprits. J'étais habillée d'une robe bleue foncée, avec des petits diaments blancs posés au bout de mon dernier jupon. Je commençais à tout déchicter, tout enlever, tout détruire, boucles d'oreilles, colliers, pinces et barettes accrochées à mes cheveux. J'étais sauvage. Et encore aujourd'hui. Je ne supporte plus.
Quand le carosse s'arêtait, une personne m'ouvrit la porte et me regardait. J'étais horrible, vu sa tête. Il avait poussé un cri d'horreure. Après, l'infirmière arriva pour voir ce qui se passait. Elle dit à la personne qui m'avait ouvert de laisser tomber et tant pis si je me prennais la honte devant les gens.
Il fraisait nuit et les gens dormaient déjà. J'arrivais dans la Maison Royale De Saint-Cyr. Maison Royale D'éducation... le mot "Education" me génait terriblement. Moi, sauvage, ne supportais pas qu'on m'éduque comme ce que j'avais subit. Déjà mon dos et ma joue étaient rouges sang, avec une ligne de griffure comme, on aurait dit, une tache de naissance (on va dire). Bah non, des coups de fouet.


-Nous allons l'emmenner, ne vous inquiétez pas. Dit quelqun. Vous avez de la chance qu'il fasse nuit!

-Merci beaucoup. Faites attention, elle est violante! Ne touchez pas la joue, ni le dos. Je vous le conseille fortement.
dit l'infirmière.
Ha ça c'est sûre! Faut faire attention!

La dame me monta dans le dortoir et je me jetais dans mon lit. Je sentais que beaucoup de personnes m'apperçevaient dans le noir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Mer 23 Juin 2010 - 10:10

J'entendis des pas qui se rapprochèrent. C'étaient deux personnes. Une fille qui avait à peut près mon âge, et une autre, une dame. Une surveillante, peut-être.
La fille se jeta sur son lit. Je vis grâce à mes yeux malgré le noir, que cette fille avait des griffures et sa robe déchictée. Les griffures étaient des coups de fouet, j'en étais sûre.
Une fois la surveillante partie, je me rapprochais du lit de la fille et l'examinais en silence. Personne ne pouvait me voir et m'entendre sauf elle.


-Salut... Chuchottais-je d'une voir inaudible.


Si elle arrivait à m'entendre, c'est qu'elle étais spéciale parce que personne ne pouvais entendre cette voie. Je suis impatiente qu'elle réponde. Si elle ne répond pas, c'est qu'elle n'a rien entendu. Ce serait domage...

[au fait, bienvenue!!^^ Tu sais ce qu'est que le RPG dis moi...^^ C'est bien de savoir avant!^^ T'as de la chancce!]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Mer 23 Juin 2010 - 12:03

Une fois à moitié endormie, j'entendis une personne chuchotter quelque chose d'inaudible. C 'était "Salut" je crois...
-Hein?? chuchottais-je.

Elle était là, à côté de moi. Cette personne n'avait pas interret à faire un faux geste.
J'avais besoin d'aide. J'avais besoin qu'on me "soigne" de ma sauvagerie. Si je tue les gens avec ma force physique surhumaine, là on m'envoie au parloir. Cette idée me donnait les frissons. J'avais interret à me tenire à carraux...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Dim 27 Juin 2010 - 12:55

La verte avait entendu mais n'avait pas compris ce que j'avais dit. Cela n'avait pas de sens.

-J'ai rien dit, dis-je. Je suis désolée, je ne voulais pas vous déranger.

Ce qui était vrai. On aurait dit qu'elle était boulversée, ou alors, épuisée. Il fallait que je la laisse dormire.

-Reposez vous, commendais-je.

Je m'apprétais à me lever et la laisser mais elle me reteint d'un geste dur. Comme si elle me donnait une petite claque dans son ellant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Sam 31 Juil 2010 - 20:07

Je ralentissais la demoiselle. Je ne voulais pas qu'elle parte. Je voulais de la compagnie, j'avais besoin de personnes pour m'aider à survivre ce choque. Pour m'aider à survivre de tout les regards virés sur moi là, tout de suite. Il le fallait, sinon j'allais cracher mon venin.
Je la ralentissais d'un coup dure alors qu'elle s'éloignait. Comme si je lui donnait une petite baffe. J'avais encore du mal à me retenir. Je étais trop violente.


-Excuse moi de cette violence, lui dis-je.

Je devais m'excuser, c'était une impolitesse de ma part. Je ne voulais pas être renvoyée de l'école sans faire exprès, ou bien l'inverse. J'étais.. Comment dire... Dérangée par ces coups de fouets. Ils pesairent lourds sur mes épaules. C'était compliqué de résister.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Lun 9 Aoû 2010 - 15:29

Eris qui avait le sommeil fragile ne dormait pratiquement pas.Elle entendit quelqu'un,surement une surveillante, ouvrire la porte et ensuite une jeune fille se jeter dans le nouveau lit que l'on avait préparé la veille.Elle vit Lina se lever de son lit et parler a la jeune inconnue.Enfin la verte avait donner une tapette a Lina. Eris se leva du lit et alla demander a Lina :

-Lina sa va ????

Elle lui repondit "oui" de la tete, et a l'autre.

-Bonjour comment t'appelles-tu ??? Moi c'est Eris et celle a coter de moi c'est Lina.Comment es-tu arrivé ici???


La jeune fille la regarda et lui repondit ....
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Mer 1 Sep 2010 - 9:18

-Lina sa va ???? demanda une Colombe.
Ca y était, ça commençait. Comme si j'étais hyper dangereuse. Ah mais oui je le serais! Pas d'inquiétude chers gens! Non mais n’importe quoi! Je n'était pas un ogre, à moins que j'en avais le caractère...
La fille qui était venue me voir m'avait demandé de me reposer et m'avait dit quelque chose. Ah oui! D'oublier son arrivée. Ca allait être facile! Croyez moi!

-Bonjour comment t'appelles-tu ? Moi c'est Eris et celle a coter de moi c'est Lina. Comment es-tu arrivé ici? me demanda la fille qui avait demandé à Lina si elle allait bien.
-Je m'appelle Sarah Genneton. Je suis arrivée ici... Je ne sais même pas comment! Je suis arrivée avec une jolie robe que j'ai bien abimée. Désolée si je vous effraye.
Effectivement, je les effrayais. *Soupir*. Avoir bien abimé une robe ce n'est pas si monstrueux non? C'était bizarre de ma part, seulement.

-Hé oui, pensais-je tout haut. Il y a des gens qui n'aiment pas la courtoisie et qui vont devoir s'y faire...

Et qui vont devoir subir le mal.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Dim 5 Sep 2010 - 19:47



Je regardais la jeune Sarah en me retournant vers elle. Elle m'avait retenue d'une tape. Elle ne faisait pas si mal. Mais elle avait de l'énergie.

-Excuse moi de cette violence, me dit-elle.

Cette violence? Quoi? Je l'écoutais, ahurie. Ce n'était pas violent. Bien qu'il y avait de l'énergie. Je n'avais à peine senti la baffe. Je n'avais pas pensé, cependant, que la réaction à la petite claque était habituelle. Elle ne voulait pas faire mal, j'en étais consciente.


-Ne t'excuse pas pour ça. Lui répondis-je.

Nos voix étaient inaudibles. Tout le monde dormait excepté quelques unes qui essayaient de nous écouter. Pourquoi cette fille arrivait à m'écouter alors que personne n'y parvenait? Cela était très étrange, à mon goût. Je devais mieux la connaître. Dans la tête et en physique, car il faisait noir. Je voyais, et elle aussi. Pour moi, cela était inhabituel, que quelqu’un soit dans le même cas que moi, bien que Kristen l'était. Une de mes amies Bleues. Une de mes connaissances.
Soudain, quelqu’un nous découvrit, et découvrit la mini baffe que la nouvelle m'avait donné.


-Lina sa va ????
cria-t-elle.

Je hochais la tête pour dire oui. Pourquoi ne lui disais-je pas? Parce qu'elle avait crié. Je me figeais de suite. Les Colombes qui étaient dans le dortoir continuaient de parler, cela me rassura. Mes yeux étaient passés au brun dorénavant. La couleur initiale. Et je le sentais. Tant mieux!



-Bonjour comment t'appelles-tu ??? Moi c'est Eris et celle à coter de moi c'est Lina. Comment es-tu arrivé ici??? Chuchota-t-elle.

Là, je me détendis. Elle avait chuchoté en parlant à la nouvelle. Celle-ci lui répondit assez lentement:


-Je m'appelle Sarah Genneton. Je suis arrivée ici... Je ne sais même pas comment! Je suis arrivée avec une jolie robe que j'ai bien abimée. Désolée si je vous effraye.

Elle s'appelait Sarah Genneton et elle ne savait pas comment elle était arrivée ici. Elle savait juste qu'elle avait de beaux bijoux en plein sur le visage et sur sa jolie robe, mais elle avait tout cassé. Quand elle avait dit "bien abimée", elle avait coupé mes arguments, et je m'effrayais. Elle avait abîmé sa robe! Non, je ne rêvais pas, elle l'avait bien dit. la preuve:

-Hé oui, dit-elle. Il y a des gens qui n'aiment pas la courtoisie et qui vont devoir s'y faire...

Ah, elle était très du genre... Campagne! Cela n'était pas un argument utile. J'avais besoin de la voir, son visage, de sentir sa force encore plus, même si je savais que je n'allais pas survivre. J'avais besoin également de savoir ce qu'elle avait dans la tête. Mais, je me rendais compte que je n'étais pas médecine. Je devais arrêter de penser à ça pendant la soirée. Elle m'avait distraite tout à l'heure. Je devais m'intéresser à autre chose que ça. Elle avait abîmé sa robe, voilà où on en était.

-Tu l'as abîmée, parviens-je seulement à dire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Sam 23 Oct 2010 - 14:56

J'attendais quelques secondes, pensive, en attendant que Lina réponde. Qui était-elle? Qu'est-ce que je savais d'elle? Une voix dans ma tête me demanda soudain de faire sa connaissance. Une autre me dit tendrement "dors, tu fera ça demain...". J'avais largement l'habitude d'entendre ces voix. Bref, je pris l'option "dodo". Mais Lina me coupa dans mon geste et dit:

-Tu l'as abîmée...


Je restais sans mots. Bien sûre que je l'avais abîmée! pas de quoi en faire un plât! De toute façon, je savais que ça allait tourner comme ça.
Je soupirais et m'allongeais dans le lit, pour dire que la soirée était terminée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   Mar 26 Oct 2010 - 10:57

Oui elle l'avait bien abîmée. J'avais eu un sentiment de peur dans tout ça. Elle avait réussi à l'abîmer. Mais j'avais presque oublié qu'elle avait l'impression d'avoir une de ces forces physique... Mais elle en avait bien une... Je l'avais senti, tout à l'heure, quand elle m'avait donné cette baffe. Bon, elle était petite par rapport à ce que j'imaginais ce qu'elle pouvait faire... Mais quand même...

Elle se reposa dans son lit. La soirée était terminée, et la nouvelle arrivée qui était en retard dormit paisiblement dans son lit. Je me levais, un dernier regard sur elle, puis partis dans mon lit en compagnie d'Eris.


-Il ne faut pas faire de bruit. Je dors maintenant. A demain et bonne nuit, lui dis-je.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une nouvelle, Sarah   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle, Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Royale de Saint Louis (Saint-Cyr) :: 2ème Étage :: Dortoirs-
Sauter vers: