Maison Royale de Saint Louis (Saint-Cyr)

Forum RPG au temps de Louis XVI, dans la Maison Royale de Saint Cyr à la veille de la Révolution Française.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Scrounch ! "Mangez des taupes !" Souvenirs... <3 (by Hed)

Partagez | 
 

 Minute, papillon ! [PV Isa']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Elisabeth du Bois Vermeil

♣ Admin Eli
Accro aux Fruits Rouges.

Féminin Nombre de messages : 1053
Age : 22
Localisation : Oo, mais où suis-je ?
Date d'inscription : 22/06/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: du Bois Vermeil
Date de naissance && Âge: JJ.MM.1764 > 16 ans
MessageSujet: Minute, papillon ! [PV Isa']   Dim 1 Jan 2012 - 18:36

Pressée. Pressée, comme si elle n'en avait pas assez l'habitude, comme si elle n'en avait pas marre de l'être. Eli était pressée, car elle était en retard, et qu'il n'y avait pas le droit aux retards, ou alors on était puni. Et elle ne tenait pas particulièrement à l'être. Elle était pressée de rejoindre sa classe qui était partie au réfectoire sous la direction de la maîtresse. C'était six heures du soir, les Colombes allaient manger. Toutes ensemble. Un retard à table était presque aussi important qu'un retard à la chapelle pour la messe. Et la messe tout comme le repas ne prenaient d'égards aux petits besoins naturels des jeunes filles. Eli savait très bien que la maîtresse aurait refusé de la laisser aller se soulager, et elle savait tout aussi bien qu'elle ne pourrait se retenir plus longtemps. Elle avait pris le parti de risquer la punition, bien qu'humiliante, qui l'était pourtant bien moins que si elle n'avait pas été au lieu commun. Mais maintenant qu'elle s'était soulagée, il s'agissait d'essayer de sauver les meubles, du moins ce qu'il en restait, et de diminuer au plus possible le retard, en espérant que d'autres classes auraient seraient en train d'arriver et qu'elle passerait un maximum inaperçue.

Eli avait déjà dévalé un escalier à toute allure, celui du deuxième étage. Elle tenait sa jupe à une main et utilisait l'autre pour garder l'équilibre. Ses jambes faisaient des petits pas serrés et rapides, ses pieds tour à tour l'un devant l'autre, ses semelles faisant un petit bruit à chaque fois qu'elles touchaient le sol. On pouvait comparer le résultat au clapotis des gouttes d'eau. Et elle constatait avec dépit que, bien qu'elle soit légère, les murs de pierre du couloir - de la Maison Royale entière, d'ailleurs - faisaient résonner ses pas et leur donnaient plus amplitude qu'elle ne l'aurait voulu. Dans ces circonstances, se disait-elle, il n'était pas possible de passer inentendue par quelqu'un qui se trouverait - seul, bien sûr, donc sans autre bruit - dans les alentours. Mais elle était seule, c'était sûr. Tout le monde se trouvait dans la salle à manger, maintenant, et malgré l'interdiction aux bruits et aux bavardages, il y avait certainement un bruit de fond qui cacherait celui de ses pas. Alors pourquoi s'inquiéter ? La seule raison qu'Eli avait de s'inquiéter était celle de ne pas aller assez vite et de se prendre une punition idiote par la suite, lorsqu'elle rentrerait dans la salle à manger en retard aux yeux de tous, et même si elle n'y rentrait pas d'ailleurs. Les maîtresses remarquaient très facilement lorsque quelqu'un manquait et c'était peut être pire encore de ne pas venir que de venir en retard. Mieux vaut tard que jamais.

- Minute, papillon !

entendit-elle alors. Elle ralentit progressivement et ferma les yeux, pensant à qui ça pourrait bien être, et s'imaginant le pire : si c'était une maîtresse, elle était fichue. Elle se retourna alors, les yeux ouverts cette fois, et attendit que celle qui l'avait interpellée se rapproche pour pouvoir découvrir qui c'était.

_________________



Spoiler:
 



Dernière édition par Elisabeth du Bois Vermeil le Jeu 5 Juil 2012 - 10:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendalavirrpg.forumactif.com

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Minute, papillon ! [PV Isa']   Lun 2 Jan 2012 - 13:32

Isabeau était fâchée ,elle se faisait toujours avoir quand il s'agissait de services à rendre,juste avant d'entrer au réfectoire avec sa classe la maîtresse avait demandé une volontaire pour passer à l buanderie pour récupérer les serviettes de table propre pour toute la classe. Sachant que la buanderie était à l'autre bout de l'écoute aucune colombe ne voulais y allez.
Isabeau elle était à ce moment là et comme de coutume dans les nuages, elle pensait à la liberté qu'elle avait perdue en entrant ici..
..
* et dire que je pourrais être avec ma famille et mon fiancé maintenant ..........*

Un voix l'avait faite et sortir de ses pensées quand elle était retournée sur terre elle s'était aperçue que toutes les autres colombes de sa classe étaient déjà rentrées et que malheureusement elle devrait allez chercher les maudites serviettes....

Elle se remémorait tout cela en gravissant les grands escaliers chargée de la pile de serviettes en coton destinée à sa classe.

*Que c'est lourd se dit elle vraiment elle devrait envoyer deux filles ...*
Isabeau fit une pause au pied du grand escalier.

Après quelques minutes elle repartit vaillamment la pile de serviettes a bout de bras lui cachant presque totalement la vue,et ce qui devait arriver arriva ......
PATATRA, son pied ripa sur une marche et elle s'affala dans l'escalier,la pile de serviette quand à elle s'envolaer se déplia dans les airs ....toutes les serviettes s'éparpillèrent un peu partout dans l'escaliers....


Non ,ohh non elle se releva et pleine de contusions reprit ses esprits ...

Soudain elle entendit le bruits de talons qui courrait dans l'escalier,elle leva les yeux et aperçut au loin une colombe qui semblait être en retard pour le repas mais elle ne distinguait pas son visage elle vit juste qu'elle était chez les jaunes car elle en portait les rubans.
Sans réfléchir elle cria la première phrase qui lui vint à l'esprit pour retenir la retardataire:

- Minute, papillon !
La colombes se figea et chercha d'où venait la voix:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elisabeth du Bois Vermeil

♣ Admin Eli
Accro aux Fruits Rouges.

Féminin Nombre de messages : 1053
Age : 22
Localisation : Oo, mais où suis-je ?
Date d'inscription : 22/06/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: du Bois Vermeil
Date de naissance && Âge: JJ.MM.1764 > 16 ans
MessageSujet: Re: Minute, papillon ! [PV Isa']   Mer 4 Jan 2012 - 16:46

Pathétique. Une fille de la classe d'Eli était étendue par terre, avec autour d'elle plus d'une centaine de serviettes en coton blanc. On dirait une fille qui avait perdu l'équilibre sur la glace en hiver et qui s'était retrouvée par terre dans la neige. Sauf que là, ce n'était même pas l'hiver et on ne se trouvait pas dehors mais dans les escaliers qui reliaient les différents étages de la Maison Royale de Saint Cyr. D'où l'aspect quelque peu ridicule de la scène qui se déroulait aux pieds d'Eli. Celle-ci était en retard pour aller manger, et avait déjà descendu un étage à toute volée, pour essayer d'arriver inappercue dans la salle à manger après être passée aux lieux publics pour faire ses besoins. En effet, elle avait quitté la classe en courant et se souvenait encore de la maitresse qui avait demandé une volontaire pour aller chercher des serviettes propres pour toute l'Ecole à la buanderie. Ce devait être Isabeau qui s'était proposée ou qui était restée, de sorte à ce qu'elle doive effectuer le servide demandé. Et ce devait être pour ca que maintenant, Eli la voyait par terre au milieu de ses linges.

Elle se baissa pour l'aider à les ramasser. Pas par gentillesse ni par pitié, d'ailleurs, seulement par bon sens. Elle était en retard, s'était arrêtée au son de la voix qui l'avait appelée en craignant que ce soit une maitresse qui l'aurait retrouvée de toute façon, même si elle ne s'était pas arrêtée - auquel cas la punition qu'elle aurait recue serait encore pire - et avait donc perdu encore plus de temps. Désormais, plus de chance pour elle d'arriver à la salle à manger sans être remarquée. Tout le monde serait déjà assis et en plein bénédicité, elle aurait donc entré la pièce sous un silence total. Elle saisit donc l'occasion qui venait de se présenter. Elle serait bien plus en retard que si elle ne s'était pas arrêtée, mais elle aurait une bonne excuse : elle aurait aidé une autre Colombe, ce qui excuserait même le fait qu'elle se trouvait seule dans le couloir à ce moment là. Du moins, elle l'espérait. Elle hésita à tendre une main à Isabeau, mais ne le fit pas, se disant qu'elle lui rendait déjà assez bien service en s'arrêtant pour l'aider à ramasser les serviettes. Du moins, dans les yeux de la jaune tombée par terre, quelqu'un pour l'aider à porter le linge devait surement être vu comme un sauveur tombé du ciel. Alors à quoi bon en faire plus ?

- Allez, relevez vous un peu et aidez moi, le temps est trop court pour que je ramasse vos serviettes toute seule.

Dit même Eli, au lieu d'un quelconque "Vous allez bien ? Vous ne vous êtes pas fait mal ?". Non, elle ne voulait pas être gentille avec une fille qui était capable de tomber dans des escaliers tellement droits. Elle même en avait connu de bien moin bons qui parfois n'étaient que pente et elle devait aussi porter des charges - bien plus lourdes soit dit en passant que les serviettes en coton - et n'était pas tombée pour autant. Alors elle ne voyait pas pourquoi plaindre cette fille sur son sort. La seule raison qu'elle voyait pour la plaindre était sa maladresse, si elle était innée et si elle n'y pouvait rien. Une fois la pile refaite, elle en prit la plus grande moitié et se releva avant de regarder l'autre se remettre sur pieds à son tour.

- Allez, il faut qu'on y aille maintenant.

_________________



Spoiler:
 



Dernière édition par Elisabeth du Bois Vermeil le Jeu 5 Juil 2012 - 10:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendalavirrpg.forumactif.com

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Minute, papillon ! [PV Isa']   Mer 4 Jan 2012 - 20:14

La colombe s'approcha et Isabeau reconnu Elisabeth une fille de sa classe. Isabeau ne la connaissait pas vraiment ,elles avait à peine quelques phrases très banales. Elle la percevait comme une jeune fille obstinée et sur d'elle, elle était populaire à l'école et semblait appréciée de beaucoup de monde.
Elisabeth se pencha et sans un mot commença à replier les serviettes, Isabeau prit un court instant pour reprendre ses esprits quand elle l'entendit lui parler d'une voix hautaine:


- Allez, relevez vous un peu et aidez moi, le temps est trop court pour que je ramasse vos serviettes toute seule.

*Non mais dit donc pour qui se prends t'elle celle là ?!!!!!! elle est bien contente de me trouver car quelle que soit la rauson de son retard grâce à moi elle aura un motif pour le justifier.*

Mais sans rien dire Isabeau se mit à ramasser les serviettes.

A un moment elle aperçu sur le visage de la jaune un petit sourire qu'elle jugea un peu narquois.

*Quelle genre de personne est-ce donc pour se moquer des maladresses des autres* se dit Isabeau on dirait que je lui fait pitié mais dans le mauvais sens du terme*

Tout en continuant de plier les serviettes elle réfléchit à la façon de montrer à Elisabeth qu'elle avait tort.
Cette dernière quand tout fut plié fit deux pile et pour bien montrer qu'elle pensait qu'Isabeau était une empotée elle prit la plus grande et dit du même ton:


- Allez, il faut qu'on y aille maintenant.

Isabeau, calme et réservée d'habitude réagit et rétorqua d'un ton assuré:

- Il est vrai que je n'ai pas votre habileté a parcourir à toute vitesse les escaliers et qui plus est chargée comme je l'était avant votre intervention mais voulez vous bien m'expliquer les raisons qui vous poussent à me parler de la sorte ?
Et si je n'était pas tombée il me semble que vous seriez arrivée en retard au repas et réprimandée par les maîtresses alors que la je vous apporte un motif à ce retard.


Sa réaction sembla surprendre la colombe qui ne devait pas s'attendre à ce genre de réponse.

Isabeau continua:

-Un grand merci cependant pour votre aide.

Sur ce elle prit la pile de serviette et commença à monter les escaliers .

La réponse d'Elisabeth l’arrêta à mis parcours .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elisabeth du Bois Vermeil

♣ Admin Eli
Accro aux Fruits Rouges.

Féminin Nombre de messages : 1053
Age : 22
Localisation : Oo, mais où suis-je ?
Date d'inscription : 22/06/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: du Bois Vermeil
Date de naissance && Âge: JJ.MM.1764 > 16 ans
MessageSujet: Re: Minute, papillon ! [PV Isa']   Lun 16 Jan 2012 - 22:29

- Il est vrai que je n'ai pas votre habileté a parcourir à toute vitesse les escaliers et qui plus est chargée comme je l'était avant votre intervention mais voulez vous bien m'expliquer les raisons qui vous poussent à me parler de la sorte ?
Et si je n'était pas tombée il me semble que vous seriez arrivée en retard au repas et réprimandée par les maîtresses alors que la je vous apporte un motif à ce retard.


Eli se retourna vers Isabeau, ses cheveux retombant sur son épaule gauche cinq secondes après, ayant tourné dans les airs pour suivre le mouvement giratoire. Elle regarda Isabeau droit dans les yeux. Son regard était perçant, elle le savait. Elle l'avait expérimenté, et pas seulement sur les autres. Il lui était arrivé en effet de se regarder elle même alors qu'elle était en colère une fois dans une vitre, et a du se contrôler pour ne pas frissonner. Elle aurait bien voulu la faire tomber par la seule puissance de ses yeux, mais se dit que ce n'était pas une bonne idée ; elle n'attachait peu d'attention à ce que les autres pensaient d'elle, mais elle préférait ne pas être considérée comme bizarre et anormale. Elle diminua l'intensité de son emportement, donc de la radiation émanant de ses pupilles, et se força même à répondre d'une manière qu'elle considérait comme gentille :

- Merci, pour ce dernier point, d'ailleurs. J'ose espérer que vous ne me trahirez pas.


Son ton était un peu plus dur et plus assuré qu'elle ne l'aurait voulu, cependant. Elle ne se contrôlait pas encore tout à fait, elle devrait y travailler plus. Elle aimait bien intimider les autres, les soumettre en quelques sortes, sentir sa puissance mentale invisible. Elle savait très bien qu'au plan physique, elle était au dessus de toute le monde - les hommes y compris - malgré ses apparences vulnérables et fragiles dues à sa maigreur. Mais une force mentale, une force spirituelle, était d'autant plus difficile à atteindre qu'elle était puissante en comparaison avec les muscles palpables. La possédaient certains Grands, à cause de leur prestige et de leur pouvoir, mais c'en était pas une véritable. A part eux, peu de personnes n'avaient des yeux aussi expressifs et pénétrants, un front aussi dur, un menton si haut et méprisant que Eli. Et elle en était fière. Lorsqu'en plus, elle considérait ses formes dans une vitre, elle se sentait très satisfaite car elle se trouvait plutôt attirante. Bien sur, sa beauté n'était pas commune, on pouvait même la considérer comme bizarre, sauvage en quelques sortes. Elle était maigre et plutôt grande mais ses muscles compensaient son manque de graisse. Quant à sa poitrine, elle était pour le moins attirante. Surtout surplombé d'un cou fin et délicat, un peu mystérieux, et de cheveux au parfum de fleurs.

-Un grand merci cependant pour votre aide.

Celle-là, Eli ne s'y attendait pas du tout. Mais elle ne le fit pas connaître. Elle avait détourné son regard et progressivement monté son menton, et ne fit que lui jeter un coup d'oeil pour ne pas risquer de la pétrifier à nouveau sans le vouloir. Elles s'étaient mises à avancer à nouveau, côte à côte cette fois. Elle découvrit la rangée supérieure de ses dents en guise de sourire et lui adressa un "Mais de rien, voyons !" . Quelle ne fut sa surprise lorsqu'Isabeau s'arrêta, de façon à se retrouver deux marches plus haut que Eli avant que celle ci ne s'arrête à son tour et se retourne à nouveau.

_________________



Spoiler:
 



Dernière édition par Elisabeth du Bois Vermeil le Jeu 5 Juil 2012 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendalavirrpg.forumactif.com

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Minute, papillon ! [PV Isa']   Mar 17 Jan 2012 - 21:32

]- Il est vrai que je n'ai pas votre habileté a parcourir à toute vitesse les escaliers et qui plus est chargée comme je l'était avant votre intervention mais voulez vous bien m'expliquer les raisons qui vous poussent à me parler de la sorte ?
Et si je n'était pas tombée il me semble que vous seriez arrivée en retard au repas et réprimandée par les maîtresses alors que la je vous apporte un motif à ce retard.


La réponse d'Isabeau eu l'effet escompté Elisabeth se retourna et le temps que ses cheveux eurent également suivient le mouvement elle répliqua:

- Merci, pour ce dernier point, d'ailleurs. J'ose espérer que vous ne me trahirez pas.

Pendant qu'elle disait cela Isabeau la regarda profondément dans les yeux,et elle remarqua que la colombe avait en drôle de regard comme si elle pouvait par la seule force de celui ci faire plier n'importe quoi ou qui .
A cet instant Isabeau comprit que ce qui plaisait le plus à Elisabeth c'était de se sentir supérieur et de le faire savoir...
.

*Quelle jeune fille étrange se dit Isabeau* elle est pleine de mystères.

Mais sans rien laisser paraître Isabeau répondit très poliment et sans détourner les yeux:

-Un grand merci cependant pour votre aide.

Cette réponse sembla troubler Elisabeth.
Isabeau la rattrapa et continua d'avancer à coté d'elle


Elle pensait *que c’était vraiment une fille qui voulait dominer, mais elle Isabeau ne se laisserait pas faire ooh non pas question elle n'allait pas en rester la sans rien dire et passer pour quelqu'un d’impressionnable.*

Elisabeth ajouta avec une espèce de sourire narquois :

-"Mais de rien, voyons !"

S'en fut trop pour Isabeau qui s’arrêta de nouveau et répliqua du tac au tac:

]b]- Bois Vermeil, si vous avez un problème avec moi dites le tout de suite,mais arrêtez de me dévisager en semblant vouloir me détruire, de toute façon ça ne marche pas sur moi donc je vous prierait de ne plus le faire de même que ce sourire narquois
Quand à votre remerciement je doute fort qu'il soit sincères.
Cherchez quelqu'un d'autre à soumettre.
Sur ce brisons là et hâtons nous, je ne veux pas vous mettre plus en retard que vous ne l’êtes et moi aussi.[/b]


Après cela Isabeau se retourna et pressa le pas dans l'escalier sans se soucier d'Elisabeth .
Elle atteignait le dernier escaliers quand soudain un bruit la fit se retourner:


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elisabeth du Bois Vermeil

♣ Admin Eli
Accro aux Fruits Rouges.

Féminin Nombre de messages : 1053
Age : 22
Localisation : Oo, mais où suis-je ?
Date d'inscription : 22/06/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: du Bois Vermeil
Date de naissance && Âge: JJ.MM.1764 > 16 ans
MessageSujet: Re: Minute, papillon ! [PV Isa']   Dim 26 Fév 2012 - 18:51

- Bois Vermeil, si vous avez un problème avec moi dites le tout de suite, mais arrêtez de me dévisager en semblant vouloir me détruire, de toute façon ça ne marche pas sur moi donc je vous prierais de ne plus le faire, de même que ce sourire narquois.
Quand à votre remerciement je doute fort qu'il soit sincère. Cherchez quelqu'un d'autre à soumettre. Sur ce, brisons là et hâtons nous, je ne veux pas vous mettre plus en retard que vous ne l’êtes et moi aussi.


Pitoyable. Eli n'aimait pas les gens qui faisaient semblant de maitriser la situation, alors qu'en fait, pas du tout. Ils la dégoutaient au plus haut point. Elle fut tentée de le lui dire tout de suite, comme elle l'avait demandé. Elle serait bien étonnée de se recevoir dans la figure une vérité blessante, non, plus que blessante, offensante. Elle serait vraiment étonnée sur le coup, c'était sûr. Peut-être même se mettrait-elle à pleurer ? Non, elle ouvrirait plutôt la bouche, sans pouvoir répliquer quoi que ce soit. Pour une fois. Cela lui ferait très bizarre de ne rien avoir à répondre à une pluie de critiques. Malgré son envie d'avoir le dernier mot, elle ne pourrait parler tout de suite. Car oui, Isabeau aimait ostensiblement avoir le dernier mot, ne pas perdre la face... Personne n'aime perdre la face, mais Isabeau ne se rendait visiblement pas compte que c'était en essayant de toutes ses forces de la garder que l'on la perd. Un comportement de gamine qu'elle avait là. Elle n'allait pas s'abaisser à répondre. Mais elle ne put s'empêcher d'émettre un petit "Pff" dédaigneux, méprisant. Presque hautain. Malgré le fait qu'elle n'apprécie pas non plus cette sorte d'attitude. Elle n'aimait pas vraiment l'arrogance, cela lui rappelait trop l'hypocrisie, et donc la cour, mais avec Isabeau, elle n'avait d'autre choix. Elle n'aspirait pas à la cour, comme la majorité des Colombes le faisaient. Non, elle ne voulait pas être en compagnie de nobles pourris et idiots, qui faisaient tout pour plaire au roi. Elle n'était pas rentrée à Saint Cyr avec comme but celui d'en ressortir dotée et mariée, et ainsi accéder à Versailles. Elle allait sûrement devoir le faire, mais ce ne serait pas par plaisir. Tout comme son séjour dans la Maison Royale n'était pas un plaisir. C'était un sacrifice, un sacrifice pour sa vie, pour sa liberté, qui paradoxalement l'en privait.

La jaune s'était arrêtée et retournée sans qu'Eli ne la remarque vraiment. Elle le comprit en arrivant à son niveau, légèrement pensive, et le menton encore haut, le front dur, les yeux pleins de mépris par rapport à la gaminerie de sa camarade de classe. C'était sûrement son "Pff" qui l'avait arrêtée dans son élan et elle dévisageait la grande brune avec un air faussement sûr d'elle. Elle se trouvait sur le dernier escalier, tellement elle avait accéléré après sa tirade ridicule. Sans doute pour se donner une contenance. Et Eli, désormais, était dans le couloir. Malgré la marche sur laquelle elle était, Isa ne dépassait pas Eli de beaucoup. Elle était grande. Grande et mince. Et elle ne connaissait personne qui lui ressemblât, ne serait-ce qu'un peu, sur ces deux traits. Bien sûr, au niveau du visage, elle n'était pas particulièrement différente, il n'y avait pas beaucoup de combinaisons différentes, et l'on retrouvait des yeux verts ou des cheveux bruns assez souvent. Mais sa taille, aussi bien en hauteur qu'en largeur, était unique, elle le savait. Elle ne considérait donc pas Isabeau de très bas, il ne devait même pas y avoir un pouce de différence entre la hauteur de leurs yeux. Elle dit, lasse de cette discussion qui ne menait à rien :

- Écoutez. Et si on arrêtait ces gamineries ? Cela ne mène à rien, de toute façon. Pourquoi ne pas nous taire, tout simplement, et ramener ces serviettes dans la salle à manger au plus vite, au lieu de s'arrêter à chaque marche ? Je crois qu'on est déjà assez en retard comme ça.

Alors, Eli fit comme l'avait fait la jaune quelques instants plus tôt. Elle accéléra le pas, après son assez longue réplique. Mais ce n'était pas une manière de fuir, ce n'était pas un empressement affolé qui se voulait posé. Non, en fait, elle ne s'occupait plus de sa camarade de classe, elle n'attendait aucune réponse, et même si elle voulait dire quelque chose, elle ne se retournerait plus. Elle en avait marre, tout simplement, d'entendre le son de sa voix si c'était pour l'écouter proférer ce qu'elle considérait comme des idioties. Elle voulait seulement rejoindre cette salle à manger où tout le monde les attendait sans doute. Son pas était déterminé et sa démarche droite. Elle n'avait pas vraiment de rancœur envers Isabeau. Tout ce qu'elle souhaitait était ne plus devoir lui parler, ou du moins plus dans ces conditions ridicules. Elle rentra dans la salle à manger, espérant que sa camarade était à ses côtés mais ne regardant pas, et se dirigea vers la table des maîtresses. Elle s'arrêta à une distance respectable, sous les regards de quelques curieuses, et fit une révérence, espérant là aussi qu'Isabeau ferait de même.

- Quelle est l'origine de votre retard ? Bois Vermeil ? Hautefontaine ? demanda l'une des quatre maîtresses.

- Nous vous prions de nous excuser, Isabeau a eu un accident dans les escaliers... répondit Eli.

Elle ne voulait pas en dire plus, elle n'allait tout de même pas se présenter comme une sauveuse qu'elle n'était pas vraiment. Elle laissait la parole à la concernée.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendalavirrpg.forumactif.com
avatar

Calypso

♣ Admin Caly
Tyran malgré elle.

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 20
Localisation : J'ai oublié. ._.
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom de famille: De Jinerais
Date de naissance && Âge: 19 ans, née le 7 octobre.
MessageSujet: Re: Minute, papillon ! [PV Isa']   Jeu 12 Juil 2012 - 15:23

    RP terminé, en cours, abandonné...?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14cacahuetes.sosblog.fr/Premier-blog-b1.htm

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Minute, papillon ! [PV Isa']   

Revenir en haut Aller en bas
 

Minute, papillon ! [PV Isa']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Royale de Saint Louis (Saint-Cyr) :: Escaliers Centraux-
Sauter vers: